Pour toute demande médiatique, communiquez avec :

Véronique Couillard, gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard       613.233.8699, poste 244


L’exposition de Sarah Fuller, à l’Annexe de la Galerie d’art d’Ottawa, imagine à quoi ressemblait Ottawa-Gatineau avant les opérations forestières
 

Titre de l’exposition : Et peut-être en moi, quelqu’un de très ancien entend encore le bruit vivant du bois¹
Dates de l’exposition : du 18 août au 24 septembre 2017
Vernissage : le jeudi 24 août 2017 de 17 h 30 à 19 h 30 (grand public)
: Annexe de la GAO, Hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, 613.233.8699

Sarah Fuller, Panorama, vieil arbre, 2017, épreuve d’archive au jet d’encre, 120” x 43”. Avec la permission de l’artiste.

Sarah Fuller, Panorama, vieil arbre, 2017, épreuve d’archive au jet d’encre, 120” x 43”. Avec la permission de l’artiste.

Ottawa ON — 8 août 2017 — La Galerie d’art d’Ottawa (GAO), en partenariat avec le Département d’arts visuels de l’Université d’Ottawa, présente l’exposition Et peut-être en moi, quelqu’un de très ancien entend encore le bruit vivant du bois¹ de Sarah Fuller. L’artiste se sert de la photographie, de la vidéo, du son et de l’installation afin de créer un endroit où méditer sur les arbres qui se trouvaient auparavant dans la région d’Ottawa-Gatineau et sur la trace tenace que leur extraction a laissée dans le paysage actuel.

« Je pense souvent à ces arbres. Comment se sentaient-ils, flottant au fil de la rivière et voguant sur l’océan? De quoi avaient-ils l’air? De quoi cette terre avait-elle l’air lorsqu’ils s’y trouvaient? »

-  L’artiste Sarah Fuller

 Dans son travail, Sarah cherche à explorer et découvrir les multiples histoires et récits d’un endroit. Sa pratique est surtout basée sur les projets et demande souvent un travail d’archive afin d’explorer des récits cachés ou masqués.

Sarah Fuller détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Emily Carr et est actuellement étudiante à la maîtrise en beaux-arts à l’Université d’Ottawa. Elle a réalisé des résidences d’artiste au Klondike Institute of Art and Culture au Yukon, à la Fondazione Antonio Ratti en Italie et à l’Association of Visual Artists (SIM) en Islande. Ses dernières expositions comprennent Camouflage (Hulinhjálmsteinn) à la Christine Klassen Gallery, Future Station: The 2015 Alberta Biennial à la Art Gallery of Alberta et See Attached à la galerie de l’Université de Lethbridge. Son travail se trouve dans des collections publiques et particulières, y compris la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, le ministère des Affaires étrangères et la galerie Walter Phillips.

Pour des images de cette exposition, suivez ce lien vers Dropbox : https://www.dropbox.com/sh/smpwsvkzyyv2i29/AAB2YF17Q5wuHGIMudOClAvca?dl=0

¹Roland Barthes, La chambre claire. Note sur la photographie, Paris, Gallimard/Le Seuil, 1980, p. 32-33.

 

La Galerie d’art d’Ottawa (GAO)
L’inauguration du nouvel édifice de la Galerie d’art d’Ottawa, en cours de construction au 50, pont Mackenzie King, à côté de la Cour des arts, est prévue pour cet automne à l'occasion des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec les efforts de revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui comprennent la réfection de la rue Rideau, la rénovation du Centre Rideau et la construction de la ligne Confédération du train léger O-Train.

Pour des images de l’agrandissement de la GAO, suivez ce lien vers Dropbox :  https://goo.gl/HMSwOd

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec Véronique Couillard
Galerie d’art d’Ottawa
Gestionnaire, médias et relations publiques vcouillard@galeriedartdottawa.ca 613.233.8699, poste 244

Galerie d'art d'Ottawa, adresse postale, 2, avenue Daly, Ottawa (Ontario) K1N 6E2, CANADA www.galeriedartdottawa.ca


BMO Groupe financier annonce un don de 100 000 $ à la campagne de financement de la Galerie d’art d’Ottawa, destiné à la création du Salon Azur BMO et à la série En conversation

De gauche à droite : Jim Watson, maire d’Ottawa, Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la Galerie d’art d’Ottawa, Victor Pellegrino, ‎Premier vice-président, Direction de l’Est de l’Ontario, BMO Banque de Montréal, conseillère Diane Deans. Photo : Chris Snow.

De gauche à droite : Jim Watson, maire d’Ottawa, Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la Galerie d’art d’Ottawa, Victor Pellegrino, ‎Premier vice-président, Direction de l’Est de l’Ontario, BMO Banque de Montréal, conseillère Diane Deans. Photo : Chris Snow.

 

Ottawa (Ontario) — Le 27 juin 2017 – Le mardi 27 juin, BMO Groupe financier a annoncé un don de 100 000 $ à la campagne de financement Art Now – L’art ici de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO). La Galerie a confirmé que cette importante contribution sera affectée à la série En conversation et au nouvel espace de la GAO pour la création du Salon Azur BMO.

Le Salon Azur BMO se situera au deuxième étage de la nouvelle GAO, lieu d'expositions temporaires, des programmes publics et d'événements spéciaux, incluant la série En conversation. Adjacent à la salle multifonctionnelle de la GAO, le Salon Azur BMO se promet d’être un espace social décontracté, où l’on pourra accéder au Wi-Fi gratuitement et à l’occasion, à un service de bar mobile.

En conversation, la populaire série de la GAO, invite des artistes, des critiques et des commissaires à échanger leurs points de vue sur l’art. Ces conversations permettent au public de mieux comprendre les idées et les procédés propres à chaque artiste. Par le passé, la série a accueilli Robert Enright, critique d’art de renom et fondateur-éditeur de la revue Border Crossings, basée à Winnipeg ; la peintre ottavienne Jinny Lu et l’artiste Monique Mouton, de Los Angeles. 

« BMO veille à appuyer des projets et des organisations qui transforment de façon positive leur communauté. C’est justement ce qu’accomplira la nouvelle Galerie d’art d’Ottawa pour les résidents de la région de la capitale nationale, en offrant un espace d’apprentissage, d’exploration et de célébration des arts. Cinq fois sa dimension originale, la nouvelle GAO permettra un accès sans précèdent aux collections, aux expositions d’art contemporain, et aux espaces d’ateliers et de conférences. BMO est très fier de s’engager dans ce projet d’envergure en tant que partenaire communautaire. »  

– Victor Pellegrino, ‎ Premier vice-président | Direction de l’Est de l’Ontario | BMO Banque de Montréal
« Depuis longtemps, BMO appuie le domaine des arts au Canada et nous sommes très heureux d’annoncer que leur don sera destiné à la création du Salon Azur BMO et à la série En conversation, procurant ainsi un espace unique dans la nouvelle GAO, où il sera possible d’échanger avec d’illustres artistes et penseurs d’aujourd’hui. »

– Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction.

La nouvelle GAO ouvrira cet automne ses portes au 50, pont Mackenzie King dans le cadre des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec la revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui inclut le réaménagement de la rue Rideau, l’agrandissement du Centre Rideau et la construction de la nouvelle ligne de la Confédération du train léger O-train.

 

Pour fixer une entrevue, ou pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Véronique Couillard
Gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
Galerie d’art d’Ottawa
2 avenue Daly, Ottawa (Ontario), K1N 6E2
613.233.8699, x 244

Galerie d’art d’Ottawa, adresse postale, 2 avenue Daly, Ottawa (Ontario), K1N 6E2, CANADA
www.galeriedartdottawa.ca


 

Le nouveau logo de la Galerie d’art d’Ottawa
célèbre les échanges

 

La Galerie d’art d’Ottawa, vue Mackenzie King. Rendu par Régis Côté & associés / LEMAYMICHAUD Architecture Design

La Galerie d’art d’Ottawa, vue Mackenzie King. Rendu par Régis Côté & associés / LEMAYMICHAUD Architecture Design

 

Ottawa – ON – 22 juin 2017 – La Galerie d’art d’Ottawa (GAO), la galerie d’art municipale, qui inaugurera son nouvel édifice cet automne au 50, pont Mackenzie King, a fièrement dévoilé sa nouvelle identité de marque lors de son Assemblée générale annuelle le mercredi 21 juin 2017.

Le concept architectural de la nouvelle GAO est une inspiration pour le nouveau logo quiévoque l’énoncé de mission de la Galerie en tant que lieu de rencontre culturel favorisant les échanges entre les artistes et la communauté.

« La région d’Ottawa-Gatineau, à la jonction de trois rivières, est depuis longtemps un lieu d’échange et d’interconnectivité. C’est cette notion même qui a influencé le concept de la GAO et de son nouveau logo. »

-Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la GAO

Les deux formes cubiques, l’une rose et l’autre grise, s’entrecroisent et attestent des liens qui unissent l’art et la communauté. Leur contour tracé et leur transparence invoquent l’ouverture et l’inclusion, et rappellent le cube lumineux qui éclairera bientôt la ville le soir et laissera entrer la lumière de jour. Le rose, déjà associé à la marque de la GAO pour l’énergie qui en émane, est jumelé à un gris chaud stabilisant. La police linéale Seravek, choisie pour ses formes simples et contemporaines, vient parachever le logo.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :
Véronique Couillard
Galerie d’art d’Ottawa
Gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
613.233.8699, poste 244

Galerie d'art d'Ottawa, adresse postale, 2, avenue Daly, Ottawa (Ontario) K1N 6E2, CANADA www.galeriedartdottawa.ca


Accès libre : manifestations, à la Galerie d’art d’Ottawa, présente les œuvres de Carmen Papalia qui réimagine l’accessibilité


Dates de l’exposition : du 23 juin au 13 août 2017
Vernissage : le jeudi 22 juin, à 17 h 30 (grand public)
: Annexe de la GAO, Hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, 613.233.8699

Opportunités de photos et d’images
Performances par
Carmen Papalia: Marche vers une nouvelle accessibilité (le 25 juin), et Canne blanche amplifiée (le 26 juin). Les deux événements commencent à l’Annexe de la GAO (tous sont les bienvenus).

Entrevues :
L’artiste Carmen Papalia est disponible pour des entrevues du 21 juin au 26 juin.
Pour une entrevue avec l’artiste :

Véronique Couillard, relations médiatiques, Galerie d’art d’Ottawa
vcouillard@galeriedartdottawa.ca, 613.233.8699, poste 244

Carmen Papalia, Blind Field Shuttle, performance présentée dans le cadre de l’exposition In the Power of Your Care, The 8th Floor Gallery, New York City (2016), Photo : William Furio.

Carmen Papalia, Blind Field Shuttle, performance présentée dans le cadre de l’exposition In the Power of Your Care, The 8th Floor Gallery, New York City (2016), Photo : William Furio.


Les modèles d’accessibilité issus de politiques peuvent marginaliser. Carmen Papalia conteste ceci avec Accès libre.


Ottawa ON — 12 juin 2017 — La Galerie d’art d’Ottawa (GAO) présente Accès libre : manifestations en partenariat avec la Scène Canada du CNA, une exposition qui met en lumière le travail de Carmen Papalia sur l’organisation de l’accessibilité et de l’aide mutuelle. Cet artiste de Vancouver, dont les œuvres et performances été présentées à New York, Dublin, Chicago, San Diego, Toronto, et Vancouver, se lance dans une campagne pour la création d’un mouvement communautaire visant à contester le soutien institutionnel qui enlève de l’autonomie aux personnes qu’ils sont censés servir. Les idées de Papalia sont ancrées dans ses expériences personnelles d’accessibilité en tant qu’apprenant non-voyant :

« Je ne me décrirais pas comme quelqu’un qui a perdu la vue. J’ai décidé que ma vision ne serait pas mon unique porte d’accès au savoir ; j’ai choisi d’accepter l’accès que mes autres sens me permettent, mon accès. J’estimais que c’était l’apprentissage qui me lierait aux autres et qui permettrait aux autres de s’identifier à moi et à mon expérience. »
- Carmen Papalia, citation tirée de FIELD: A Journal of Socially-Engaged Art Criticism
 « Carmen Papalia met au défi les institutions culturelles afin qu’elles réinventent leurs espaces pour habiliter les capacités de tous et chacun. Le cadre de référence pour l’accessibilité tel que proposé par Carmen a orienté nos plans pour l’agrandissement de la GAO, tout particulièrement notre programmation et nos procédures futures. »
- Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction, GAO

Le 25 juin, Carmen Papalia vous invite à sa Marche vers une nouvelle accessibilité. Soyez solidaire et venez marcher vers l'Accès libre, un nouveau modèle qui propose que nous devenions collectivement responsables. Et le 26 juin, l'artiste présente Canne blanche amplifiée, une performance improvisée dans laquelle l’artiste remplace sa canne blanche par un porte-voix afin de suivre un chemin peu familier à travers le centre-ville d’Ottawa. Les deux performances commencent à l'Hôtel de ville. Suivez les hyperliens pour les heures et autres détails.

Pour des images d’Accès libre : manifestations, suivez ce lien vers Dropbox : https://www.dropbox.com/sh/z9emqn0rb0mjlb9/AAAhhX0bCo_5SdeaVPuX_JOLa?dl=0


Notes à la rédaction

Biographie de l’artiste
Né à Vancouver, sur le territoire non cédé du peuple Salish, en 1981, Carmen Papalia est un artiste social et un apprenant non visuel qui crée des expériences au sujet de son accès aux   lieux publics, aux établissements artistiques et à la culture visuelle. Son œuvre a fait partie d’expositions et d’événements à de nombreux endroits, dont le musée Solomon R. Guggenheim, le Museum of Modern Art et la CUE Art Foundation, à New York; le Grand Central Art Center de Santa Ana; The 8th Floor Gallery, aussi à New York; et la Contemporary Art Gallery de Vancouver.

L’exposition
Accès libre : manifestations est présentée par la Galerie d’art d’Ottawa en partenariat avec la Scène Canada du CNA, du 23 juin au 13 août 2017, à l’Annexe de la GAO, à l’Hôtel de ville, au 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, ON, K1P 1J1.

Organisée par : Stéphanie Nadeau, GAO

 
 

Renseignements aux visiteurs pour calendriers ou listes
L’Annexe de la GAO est ouverte tous les jours de 9 h à 20 h
Admission gratuite. Accessible en fauteuil roulant. Stationnement disponible.

L'Annexe de la GAO à l'Hôtel de ville est un lieu accessible avec transports en commun accessibles à proximité. L'interprétation ASL / LSQ sera disponible lors du vernissage. L'exposition comprend des stratégies descriptives et d'interprétation audio / visuels.

Dates de l’exposition : du 23 juin au 13 août
Vernissage : le jeudi 22 juin, à 17 h 30 (grand public)
: Annexe de la GAO, Hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, 613.233.8699

Performances par Carmen Papalia: Marche vers une nouvelle accessibilité (le 25 juin), et Canne  blanche amplifiée (le 26 juin). Les deux événements commencent à l’Annexe de la GAO.

 Le personnel de la Galerie sera sur place pour répondre à toutes questions : les mardis et mercredis, de 10 h à 15 h et les jeudis de 15 h à 19 h


La Galerie d’art d’Ottawa (GAO)
L’inauguration du nouvel édifice de la Galerie d’art d’Ottawa, en cours de construction au 50, pont Mackenzie King, à côté de la Cour des arts, est prévue pour cet automne à l'occasion des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec les efforts de revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui comprennent la réfection de la rue Rideau, la rénovation du Centre Rideau et la construction de la ligne Confédération du train léger O-Train.

Pour des images de l’agrandissement de la GAO, suivez ce lien vers Dropbox :  https://goo.gl/HMSwOd

Pour demander une entrevue ou pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :
Véronique Couillard

Galerie d’art d’Ottawa
Gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
613.233.8699, poste 244

Galerie d'art d'Ottawa, adresse postale, 2, avenue Daly, Ottawa (Ontario) K1N 6E2, CANADA www.galeriedartdottawa.ca


La Galerie d’art d’Ottawa présente CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins à l’Annexe de la GAO


Dates de l’exposition : du 28 avril au 11 juin 2017
Vernissage : le 27 avril, de 19 h à 21 h (grand public)
: Annexe de la GAO, hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, 613.233.8699

Avant-première de CANADA CANADA pour les médias, avec l’artiste Rip Hopkins :
le 27 avril, de 17 h à 17 h 30
Pour confirmer votre présence :
Véronique Couillard, relations médiatiques, Galerie d’art d’Ottawa
vcouillard@galeriedartdottawa.ca, 613.233.8699, poste 244

Rip Hopkins sera disponible pour des entrevues du mardi 25 avril au dimanche 30 avril 2017. Pour une entrevue avec l’artiste, veuillez communiquer avec:
Véronique Couillard, relations médiatiques, Galerie d’art d’Ottawa
vcouillard@galeriedartdottawa.ca, 613.233.8699, poste 244

Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

Pour Rip Hopkins, la photographie est un moyen de découvrir un nouveau pays en saisissant des scènes de la vie quotidienne. Hopkins s’insère, souvent avec humour, dans chacun de ses images.


Ottawa ON — 20 avril 2017 La Galerie d’art d’Ottawa (GAO) présente CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins en partenariat avec l’Ambassade de France, et avec l’appui du Haut-commissariat du Royaume-Uni et d’Ottawa 2017, dans le cadre de la série Ottawa accueille le monde. L’exposition présente le travail du photographe de renommée internationale Rip Hopkins. Hopkins est né à Sheffield (au Royaume-Uni), a étudié à Paris et est actuellement en Belgique, où il vit et travaille.

« La Galerie d’art d’Ottawa est heureuse présenter, en partenariat avec l'Ambassade de France, le Haut-commissariat du Royaume-Uni et Ottawa 2017, une nouvelle exposition du travail du photographe contemporain de renommée internationale, Rip Hopkins. En se plaçant dans ses photographies, Hopkins s’implique de pair avec son public dans de reflets tantôt intimes, tantôt spectaculaires, de notre capitale nationale. »
-  Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction, Galerie d’art d’Ottawa
« La France est honorée de saluer, avec le Royaume-Uni, les 150 ans du Canada par un florilège d’images de Rip Hopkins qui rend un hommage spectaculaire à une nation riche de sa diversité et généreuse dans son hospitalité. »
-  Son Excellence Nicolas Chapuis, ambassadeur de France au Canada
« Canada Canada est un bijou de création présenté dans le cadre d'Ottawa accueille le monde et une superbe collaboration entre l'Ambassade de France, le Haut-commissariat du Royaume-Uni, Ottawa 2017 et la Galerie d'art d'Ottawa. Quel plaisir d'avoir pu travailler avec le talentueux et hyper sympathique Rip Hopkins. Cette exposition sera assurément un succès à Ottawa et engendrera une superbe visibilité jusqu'en France et en Angleterre pour la Capitale. »
Guy Laflamme, directeur général du Bureau d'Ottawa 2017


Au cours d’une année, il s’est rendu au Canada plusieurs fois afin de rencontrer et de photographier des gens, des groupes et des activités variés dans la région d’Ottawa-Gatineau. Le corpus d’œuvres qui en résulte représente les jalons photographiques du voyage de Hopkins et des rapports qu’il a créés dans une variété de secteurs publics, comme participer à une séance de yoga sur la colline du Parlement, réapprovisionner les tablettes du supermarché T & T et monter à cheval avec la Gendarmerie royale du Canada. En saisissant des scènes de la vie quotidienne, Hopkins s’inspire de l’esthétique documentaire de Walker Evans et de Robert Frank, mais renverse cependant le concept de l’objectivité en s’insérant dans chaque photographie. Si Hopkins est facile à trouver dans certains clichés, d’autres photos relèvent du jeu « Où est Charlie », et l’insertion du photographe révèle de manière humoristique qu’il s’agit bel et bien d’une mise en scène. Hopkins échange souvent ses vêtements contre ceux de ces sujets, ou encore se fait rhabiller par ces derniers. Son procédé photographique est une manière de découvrir un nouveau pays; les photographies ainsi créées sont invariablement introspectives et en révèlent beaucoup plus sur le photographe que sur ses sujets.

Pour des images de CANADA CANADA, suivez ce lien vers Dropbox : https://www.dropbox.com/sh/0hwd17bkhplynj2/AAABcfE1okPW_iMfLzLqQXXVa?dl=0

Notes à la rédaction

Biographie de l’artiste 
Rip Hopkins est né à Sheffield, au Royaume-Uni, et a étudié à l’École nationale supérieure de création industrielle, à Paris. Pendant presque dix ans, il a produit, de concert avec Médecins Sans Frontières, des rapports photographiques et documentaires sur des peuples en danger d’à travers le monde. Belgian Blue Blood (2016), son projet le plus récent, est un ensemble de photographies sur l’aristocratie belge. Ses œuvres ont été exposées à la Photographers’ Gallery (Londres), au Musée d’Orsay (Paris), à la Maison européenne de la Photographie (Paris) et au Musée d’Art moderne et contemporain (Strasbourg). On retrouve son travail dans les collections de la Fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain, de la LaSalle Bank, Foundation HSBC et du Centre Pompidou. Il est représenté par Galerie Le Réverbère et LT2.

L’exposition
CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins est présentée par la Galerie d’art d’Ottawa en partenariat avec l’Ambassade de France et avec l’appui du Haut-commissariat du Royaume-Uni et Ottawa 2017, du 28 avril au 11 juin 2017, à l’Annexe de la GAO, à l’hôtel de ville, au 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, ON, K1P 1J1.

Organisée par Pépita Car, Chargée de mission culturelle, Ambassade de France au Canada.

À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, Ottawa 2017 présente Ottawa accueille le monde, une série d’événements culturels incomparables permettant de promouvoir et de renforcer les liens entre les nations.

Renseignements aux visiteurs/calendriers ou listes
L’Annexe de la GAO est ouverte tous les jours de 9 h à 20 h

Admission gratuite. Accessible en fauteuil roulant. Stationnement disponible.

Dates de l’exposition : du 28 avril au 11 juin 2017
Vernissage : le 27 avril, de 19 h à 21 h(grand public)
: Annexe de la GAO, hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa, 613.233.8699

La Galerie d’art d’Ottawa (GAO)
L’inauguration du nouvel édifice de la Galerie d’art d’Ottawa, en cours de construction au 50, pont Mackenzie King, à côté de la Cour des arts, est prévue pour cet automne à l'occasion des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec les efforts de revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui comprennent la réfection de la rue Rideau, la rénovation du Centre Rideau et la construction de la ligne Confédération du train léger O-Train.

Pour des images de l’agrandissement de la GAO, suivez ce lien vers Dropbox : https://goo.gl/HMSwOd

 Pour demander une entrevue ou pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :
Véronique Couillard
Galerie d’art d’Ottawa
Gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
613.233.8699, poste 244

Galerie d'art d'Ottawa, adresse postale, 2, avenue Daly, Ottawa (Ontario) K1N 6E2, CANADA
www.galeriedartdottawa.ca


2017_JunoAward_Logo_Final_TransparentBlackText.jpg
 

UNE EXPOSITION QUI CÉLÈBRE L’ART D’ARTISTES GAGNANTS DE PRIX JUNO, À L’ANNEXE DE LA GAO

Tom Wilson, L’autoroute mystique, 2015, huile sur bois, 182,88 cm x 182,88 cm. Gracieuseté de l’artiste. Photo : ACASE/les Prix JUNO.

Tom Wilson, L’autoroute mystique, 2015, huile sur bois, 182,88 cm x 182,88 cm. Gracieuseté de l’artiste. Photo : ACASE/les Prix JUNO.

 

Ottawa, ON, le 1er mars 2017 — En conjonction avec les célébrations entourant les Prix JUNO et la Semaine des JUNO, la Galerie d’art d’Ottawa est très heureuse de présenter L’art et l’art, une exposition soulignant la synergie des arts visuels et de la musique en présentera des œuvres d’art produites par des artistes de l’industrie canadienne de la musique. Créées par des artistes gagnants de Prix JUNO, à la demande de l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (ACASE), les œuvres célèbreront l’affinité de ces médias. Les œuvres seront révélées à l’Annexe de la Galerie d’art d’Ottawa. Mettant en vedette une variété de talent national, elles serviront de pierre d’assise de la collection permanente des Prix JUNO et feront partie intégrante du gala, pour être présentées chaque année, dans différentes galeries et institutions culturelles canadiennes.

Ces Canadiens d’influence feront partie de l’exposition L’art et l’art : Jann Arden, Leonard Cohen, Kevin Drew (Broken Social Scene), Hugh Dillon (Headstones), Marc Jordan, Chantal Kreviazuk, Lights, Jay Malinowski (Bedouin Soundclash), Sarah McLachlan, Murray McLauchlan, Dylan Phillips (Half Moon Run), Devon Portielje (Half Moon Run), Serena Ryder, Buffy Sainte-Marie, Tom Wilson (Junkhouse, Blackie and the Rodeo Kings et LeE HARVey OsMOND), Josh Winstead (Metric) et Royal Wood.

« La Galerie d’art d’Ottawa est heureuse de présenter cette exposition, en partenariat avec les Prix JUNO, qui illustre que plusieurs artistes peuvent travailler dans plusieurs disciplines et d’exceller, non seulement en musique, mais en arts visuels aussi. »
Alexandra Badzak, Ottawa Art Gallery Director and CEO

Les visiteurs pourront aussi voir une exposition rétrospective de photographies des Prix JUNO et de l’industrie de la musique canadienne au cours des 40 dernières années. Des photographies de Barry Roden, Bruce Cole, Grant Martin, George Pimentel, d’Alex Urosevic, et du groupe iPhoto Inc., photographes canadiens documentant la culture rock and roll, tirées de la publication du 40e anniversaire des JUNO Music from Far and Wide, seront exposées pour la première fois.

L’exposition L’art et l’art, organisée par la GAO etand l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (ACASE)/les Prix JUNO, se déroule du 10 mars au 16 avril 2017, à l’Annexe de la GAO, à l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest, ON, K1P 1J1.

Le vernissage aura lieu le 31 mars 2017 à 17 hà l’Annexe de la GAO (hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa).

Heures d’ouverture de l’Annexe de la GAO : 9 h à 20 h.

Admission gratuite. Accessible en fauteuil roulant. Stationnement disponible.

·         Pour des images de l’exposition L’art et l’art, suivez ce lien vers Dropbox : https://www.dropbox.com/sh/ejgrn3oyig4ifub/AACgtM-l6BqtqRvmxUFsS0Cja?dl=0

À propos de l’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa :
L’inauguration du nouvel édifice de la Galerie d’art d’Ottawa, en cours de construction au 50, pont Mackenzie King, à côté de la Cour des arts, est prévue pour cet automne à l'occasion des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec les efforts de revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui comprennent la réfection de la rue Rideau, la rénovation du Centre Rideau et la construction de la ligne Confédération du train léger O-Train.

·         Pour des images de l’agrandissement de la GAO, suivez ce lien vers Dropbox : https://goo.gl/HMSwOd

Pour demander une entrevue ou pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :

 Véronique Couillard
Galerie d’art d’Ottawa
Gestionnaire, médias et relations publiques
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
613.233.8699, poste 244


 
De gauche à droite : Mathieu Fleury, conseiller quartier Rideau-Vanier, Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la GAO, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, Jim Watson, maire d’Ottawa, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et Penny McCann, directrice de SAW Video.

De gauche à droite : Mathieu Fleury, conseiller quartier Rideau-Vanier, Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la GAO, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, Jim Watson, maire d’Ottawa, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et Penny McCann, directrice de SAW Video.

Le gouvernement du Canada octroie une aide financière au projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et du réaménagement de la Cour des arts
 

Le 17 février 2017 – Ottawa – Ce matin, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, a annoncé que la Ville d’Ottawa recevrait une somme de 5 250 000 dollars pour financer l’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et le réaménagement de l’immeuble de la Cour des arts. Elle a aussi annoncé que la Galerie d’art d’Ottawa recevrait 1 300 000 dollars pour lui permettre d’acquérir de l’équipement spécialisé aux fins d’aménagement de son nouvel espace.

Cette aide permettra à la Ville d’Ottawa de continuer à accueillir 25 organismes artistiques sans but lucratif et à présenter la vaste collection de la Galerie d’art d’Ottawa aux résidants et aux visiteurs.

Cette aide est possible grâce à l’investissement sans précédent dans les espaces culturels de près de 170 millions de dollars sur deux ans annoncés dans le budget de 2016. Les sommes octroyées contribueront à renforcer la classe moyenne par la création de nouveaux emplois, à mettre les arts à la portée des familles dans leurs communautés et à offrir aux artistes et aux artisans des lieux pour perfectionner leur art et voir à ce que les points de vue uniques du Canada soient diffusés dans le monde entier.

Citations

« La Cour des arts est un bel exemple d’organisme qui permet aux arts de croître dans nos communautés. Elle offre aux artistes de la région un endroit où ils peuvent s’épanouir. Je suis fière que notre gouvernement appuie ainsi leur merveilleux travail. Investir dans le secteur culturel canadien permet de créer des emplois pour la classe moyenne et d’assurer la croissance de notre économie. »
­– L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien
« Je suis heureux que le gouvernement du Canada investisse généreusement dans le nouveau projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et de réaménagement de la Cour des arts, ainsi que dans notre secteur local des arts. Une scène artistique et culturelle dynamique et florissante stimule la croissance économique de notre ville et fait en sorte qu’Ottawa soit une destination attrayante pour les touristes, les gens affaires et les professionnels talentueux. »
– M. Jim Watson, maire d’Ottawa
« Ottawa est remplie d’institutions culturelles nationales extraordinaires et jouit aussi d’une scène artistique régionale croissante et florissante. Il est merveilleux de constater que le gouvernement du Canada le reconnaît et qu’il appuie le projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et de réaménagement de la Cour des arts! »
– Mme Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la Galerie d’art d’Ottawa


Faits en bref

  • La Galerie d’art d’Ottawa et la Cour des arts se trouvent sur le lieux historiques du palais de justice du comté de Carleton, au centre‑ville d’Ottawa.
  • Du financement annoncé, une somme de 5,25 millions de dollars servira à financer la construction d’un espace plus grand pour la Galerie d’art d’Ottawa ainsi que la rénovation des installations actuelles de la Cour des arts. Ce projet est géré par la Ville d’Ottawa.
  • Du financement annoncé, une somme de 1,3 million de dollars sera directement versée à la Galerie d’art d’Ottawa pour lui permettre d’acheter et d’installer de l’équipement spécialisé après la construction de la nouvelle installation.
  • Le gouvernement du Canada verse ces fonds par l’entremise du Fonds du Canada pour les espaces culturels.
  • Le Fonds du Canada pour les espaces culturels verse des fonds aux organismes artistiques et patrimoniaux sans but lucratif qui travaillent professionnellement à améliorer, à rénover et à construire des installations artistiques et patrimoniales; qui achètent de l’équipement spécialisé; et qui font des études de faisabilité en vue de réaliser des projets d’infrastructure culturelle.
  • Le Fonds du Canada pour les espaces culturels a été instauré en 2001. En date du 31 mars 2016, le gouvernement avait accordé environ 410 millions de dollars à 1 381 projets menés dans toutes les provinces et tous les territoires. En moyenne, le Fonds reçoit 137 demandes par année.
  • Au 31 décembre 2016, 80 p. cent de la somme allouée dans le cadre du budget de 2016 avaient été consentis à des projets. L’investissement permet de financer 157 projets dans 96 collectivités canadiennes cette année.

Personne-ressource:

Véronique Couillard
Gestionnaire, médias et relations publiques, Galerie d’art d’Ottawa
vcouillard@galeriedartdottawa.ca
613.233.8699, poste 244


 

La Galerie d’art d’Ottawa lance GAO Hors murs

Ottawa, ON, le 18 janvier 2017 — Afin de souligner ses 29 années passées à la Cour des arts, la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) organise une dernière fête à son emplacement actuel. En plus de la Fête d’adieu, la Galerie lance aussi GAO Hors murs, une programmation d’activités ciblées et captivantes présentées dans plusieurs quartiers d’Ottawa-Gatineau, en collaboration avec des festivals, des partenaires communautaires et des entreprises d’ici. Le nouveau site Web GAOHORSMURS.COM a été lancé cette semaine.

L’inauguration du nouvel édifice de la Galerie d’art d’Ottawa, en cours de construction au 50, pont Mackenzie King, est prévue pour cet automne à l'occasion des célébrations Ottawa 2017. L’agrandissement de la GAO coïncide avec les efforts de revitalisation du centre-ville d’Ottawa, qui comprennent la réfection de la rue Rideau, la rénovation du Centre Rideau et la construction de la ligne Confédération du train léger O-Train.

Pendant les préparatifs du déménagement, la GAO a fermé ce mois-ci ses salles d’exposition à la Cour des arts au 2, avenue Daly. Cependant, ses bureaux administratifs y restent ouverts. Les expositions auront lieu à l’Annexe de la GAO, à l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest, et ce jusqu’à l’ouverture de la nouvelle Galerie. Lorsque Corbeau devint Araignée sera la prochaine exposition à avoir lieu à l’Annexe de la GAO.

Lorsque Corbeau devint Araignée
Dates : du vendredi 20 janvier au dimanche 26 février 2017
Vernissage : le jeudi 26 janvier, à 17 h 30 | Gratuit et ouvert au public
Lieu : Annexe de la GAO, à l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa

La GAO augmentera la superficie de ses locaux jusqu'à 7 400 mètre carrés et comprendra une salle multifonctionnelle et de projection de 250 places, qui sera le foyer de l’Institut canadien du film, des galeries pour les expositions temporaires, la Collection permanente et la Collection Firestone d’art canadien (CFAC), joyau de la ville qui comprend des œuvres d’artistes du Groupe de Sept et autres artistes canadiens de renom, un studio éducatif, un café, et une boutique.  Le projet comporte aussi des composantes d’aménagement privées, soit ArtHaus, un complexe à usage mixte par DevMcGill, ainsi qu’un hôtel-boutique par Hôtels Le Germain.

·         Pour des images et informations sur Lorsque Corbeau devint Araignée, suivez ce lien vers Dropbox : https://goo.gl/8ARs1K
·         Pour des images de l’agrandissement de la GAO, suivez ce lien vers Dropbox : https://goo.gl/HMSwOd

Pour demander une entrevue ou pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :

Amity Bradbury
Agente de communications, Galerie d’art d’Ottawa
abradbury@galeriedartdottawa.ca
613-233-8699, poste 235

– 30 –