CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins


Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

Du 28 avril au 11 juin 2017
Vernissage : le 27 avril, à 19 h
Où : Annexe de la GAO, Hôtel de ville, 110, avenue Laurier Ouest, Ottawa   613.233.8699
Quand : Ouvert tous les jours de 9 h à 20 h.

Cette exposition présente le travail du photographe de renommée internationale Rip Hopkins. Hopkins est né à Sheffield (au Royaume-Uni), a étudié à Paris et est actuellement en Belgique, où il vit et travaille. Au cours d’une année, il s’est rendu au Canada plusieurs fois afin de rencontrer et de photographier des gens, des groupes et des activités variés dans la région d’Ottawa-Gatineau.

Le corpus d’œuvres qui en résulte représente les jalons photographiques du voyage de Hopkins et des rapports qu’il a créés dans une variété de secteurs publics, comme participer à une séance de yoga sur la colline du Parlement, réapprovisionner les tablettes du supermarché T & T et monter à cheval avec la Gendarmerie royale du Canada. En saisissant des scènes de la vie quotidienne, Hopkins s’inspire de l’esthétique documentaire de Walker Evans et de Robert Frank, mais renverse cependant le concept de l’objectivité en s’insérant dans chaque photographie. Si Hopkins est facile à trouver dans certains clichés, d’autres photos relèvent du jeu « Où est Charlie », et l’insertion du photographe révèle de manière humoristique qu’il s’agit bel et bien d’une mise en scène. Hopkins échange souvent ses vêtements contre ceux de ces sujets, ou encore se fait rhabiller par ces derniers. Son procédé photographique est une manière de découvrir un nouveau pays; les photographies ainsi crées sont invariablement introspectives et en révèlent beaucoup plus sur le photographe que sur ses sujets.

Rip Hopkins est né à Sheffield, au Royaume-Uni, et a étudié à l’École nationale supérieure de création industrielle, à Paris. Pendant presque dix ans, il a produit, de concert avec Médecins Sans Frontières, des rapports photographiques et documentaires sur des peuples en danger d’à travers le monde. Belgian Blue Blood (2016), son projet le plus récent, est un ensemble de photographies sur l’aristocratie belge. Ses œuvres ont été exposées à la Photographers’ Gallery (Londres), au Musée d’Orsay (Paris), à la Maison européenne de la Photographie (Paris) et au Musée d’Art moderne et contemporain (Strasbourg). On retrouve son travail dans les collections de la Fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain, de la LaSalle Bank, Foundation HSBC et du Centre Pompidou. Il est représenté par Galerie Le Réverbère et LT2.

Rebecca Basciano
Commissaire adjointe

Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

Rip Hopkins, 2016, © Rip Hopkins / Canada Canada / Agence Vu.

CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins, vue de l'installation, Galerie d'art d'Ottawa, 2017. Photo : Chris Snow

CANADA CANADA : photographies par Rip Hopkins, vue de l'installation, Galerie d'art d'Ottawa, 2017. Photo : Chris Snow

Organisée par la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) et l’Ambassade de France, avec l’appui du Haut-commissariat du Royaume-Uni et Ottawa 2017.