_MG_7850Alex headshot.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
Leslie McKay.jpg
 
 
 
 
 
 
 

Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction
Alexandra Badzak est directrice et chef de la direction de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) où elle mène un projet d’agrandissement de grande importance en plein centre-ville. Lors de ses 4 années à la GAO, elle entreprend une campagne majeure visant à promouvoir l’image de la Galerie, entrainant une hausse de   600 % associée aux acticités de rayonnement et une hausse de 900 % de participation sur les médias sociaux. Avant d’occuper le poste de directrice de la GAO, Alexandra Badzak a travaillé pendant dix ans à la Mendel Art Gallery de Saskatoon, occupant divers postes tels gestionnaire des collections, conservatrice et chef des programmes public et professionnels. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts et une maitrise en éducation des adultes et en formation continue, avec une concentration en apprentissage informel dans le contexte de la galerie. Elle a été présidente et membre du comité de rédaction de Blackflash Magazine pour plusieurs années et fut aussi membre du Board of the Saskatchewan Arts Alliance. 

Plus récemment, le musée canadien de la Guerre froide, le Diefenbunker, sous  sa direction a vu considérablement accroitre ses recettes en subventions et revenus autogérés, a lancé une série de programmes bilingues et a développé un groupe d’admirateurs par le réseautage social. De plus, elle a joué un rôle clé dans la collecte de fonds de 1,7 millions de dollars, en moins de 2 ans, requis pour un projet de retroinstallation pour protéger le Diefenbunker dans l’éventualité d’un incendie. Elle a été, il y a quelque temps, présidente du conseil administratif du Réseau des musées d’Ottawa et membre du comité directeur de l’Alliance des lieux historiques nationaux de l’Ontario. Elle est présentement membre de l’Organisation des directeurs des musées d’art du Canada (ODMAC) et fut l’une des 13 membres du comité directeur sur les arts et le patrimoine chargé de renouveler la stratégie culturelle 20/20 de la ville d’Ottawa. Elle est aussi professeure auxiliaire à l’Université d’Ottawa.

 

Rebecca Baker
Docteure Rebecca Baker, D.M.V., D.V.Sc., Dipl. d'ACVP, est diplômée du Ontario Veterinary College, de l’Université de Guelph, et est certifiée comme pathologiste clinique vétérinaire. Elle a été professeure de pathologie vétérinaire à l’Université de Guelph et fut conseillère pour plusieurs firmes de diagnostic vétérinaire. Elle a co-signé Atlas of Cytology of the Dog and Cat, un manuel de référence pour les vétérinaires. Docteure Baker est présentement impliquée dans plusieurs fonds de placement privés se spécialisant en nouvelles technologies, et siège au conseil de trois de ces initiatives. Elle fut  membre de la Rockcliffe Park Community Association, membre du conseil et présidente du comité pour l’avancement de l’école Elmwood. Elle siège aussi sur le conseil de l’Institut de recherche agricole de l'Ontario.

 

Chantal Bernier
Chantal Bernier est membre du groupe Protection de la vie privée et des renseignements personnels de Dentons Canada SRL qu’elle rejoint après avoir supervisé les activités du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP) pendant près de 6 ans. Avant de diriger le CPVP, Chantal a occupé des postes supérieurs dans la fonction publique fédérale. Elle a notamment été sous-ministre adjointe, Secteur de la politique socio-économique et des programmes, aux ministères des Affaires autochtones et du Nord, sous-ministre adjointe, Secteur de la sécurité de la population et des partenariats, au ministère de la Sécurité publique du Canada ainsi que directrice des Opérations, Secrétariat de l’appareil gouvernemental, au Bureau du Conseil privé. Chantal a également négocié des conventions internationales pour le Canada alors qu’elle travaillait pour la section de droit international et de droit constitutionnel du ministère de la Justice. En tant que bénévole, elle est présidente du Centre international pour la prévention de la criminalité, membre du conseil du Collège Royal des médecins et chirurgiens, du conseil d’administration de Prévention du crime Ottawa, et du conseil d’administration de la Commission internationale des juristes du Canada.

 

Claudia Chowaniec
Docteure Claudia Chowaniec, adm. a,  présidente de Precept Inc., détient plus de 25 ans d’expérience au Canada et aux États-Unis comme conseillère, accompagnatrice et consultante en matière de stratégie, d'activités et de ressources humaines, et en développement de la gestion et restructuration organisationnelle. Elle a été directrice, conseillère, conciliatrice et solliciteuse au sein de plus plusieurs organisations communautaires. Elle fut co-présidente du YMCA-YWCA de la région de la capitale nationale et elle a également présidé son Comité de la stratégie. En tant que co-présidente de la campagne de financement du Musée canadien de la nature, elle a aidé à recueillir 12 millions de dollars pour le développement de nouvelles expositions de grande envergure sur le changement climatique, l’eau et l’environnement durable. En 2002, Claudia a assuré la présidence de la Greater Ottawa Chamber of Commerce. Elle a aussi été membre du panel des citoyens sur la restructuration de l'administration municipale. Jusqu’à récemment, elle était directrice de la Commission de la capitale nationale et a siégé sur le comité de vérification et d'évaluation de la Commission. Claudia a été formée à l’Université Queen’s ainsi qu’à l’Université York et détient un doctorat de l’Université de Leeds en Angleterre.

 

Victor Duret, Trésorier
Victor Duret est associé à la retraite de KPMG s.r.l.. Il est reconnu comme spécialiste accrédité en fraude et juricomptabilité. M Duret est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en commerce de l’Université de Western Ontario. Demeurant à Ottawa, il gère la tenue d’enquêtes d’administration fédérale par KPMG, en plus d’entreprendre d’importantes enquêtes  dans le secteur privé, partout dans le monde. Très actif dans la communauté, Victor a siégé au sein de plusieurs conseils d’administration et est présentement à l’Institut Vanier de la famille. Il est marié à Hilary McCormack et est père de deux filles d’âge adulte.

 

Lawson Hunter, Président
Lawson Hunter est l'un des plus éminents conseillers juridiques du Canada dans le domaine de la réglementation et des relations gouvernementales en raison de sa vaste expérience au sein d'entreprises, du gouvernement et en pratique privée. Et fut récemment désigné comme « l'un des noms les plus éminents sur la scène canadienne en antitrust » selon le Global Competition Review.  Ancien haut fonctionnaire fédéral chargé de la politique et du contrôle de la concurrence, il a été le principal rédacteur de la Loi sur la concurrence. De 1993 à 2003, il a été associé chez Stikeman Elliott, où il était chef du groupe du droit de la concurrence/antitrust. De 2003 à 2008, Lawson Hunter a travaillé pour Bell Canada et BCE Inc., dont il a été vice-président exécutif et chef des services généraux, chargé des affaires internes, réglementaires et gouvernementales. En septembre 2008, il a repris ses fonctions au bureau d'Ottawa de Stikeman Elliott à titre de conseiller juridique et est depuis peu à la tête du groupe du droit de la concurrence/antitrust.

 

Hattie Klotz
Hattie Klotz est journaliste indépendante. Elle a travaillé pour le Evening Standard à Londres et au Ottawa Citizen. Elle publie régulièrement dans Edible Ottawa, dans la rubrique « Style » du Ottawa Citizen et dans Ottawa Magazine, pour lequel elle prend sa plume de critique littéraire. Ses écrits ont été publiés partout au Canada, notamment dans le Globe and Mail, The National Post, The Walrus et sur le site de iPolitics. Titulaire d’un diplôme de français et d’italien de l’université Cambridge, elle détient aussi une maîtrise d’études de l’Union européenne (Brexit!) de la London School of Economics. Elle s’intéresse aux arts depuis toujours et siège au conseil d’administration du Ottawa international Writers Festival. Elle s’apprête à publier deux ouvrages en 2016-2017.

 

Lilly Koltun
Docteure Lilly Koltun a récemment prit sa retraite comme  directrice générale du Musée du portrait du Canada où son leadership a permis d’ancrer de manière déterminante et durable l’idée d’un musée national du portrait dans l’imaginaire de la collectivité. Avant ceci, elle a occupé divers postes de direction à Bibliothèque et Archives Canada, et au sein des institutions qui l’ont devancé. Entre autre, elle fut directrice des collections nationales d'œuvres d'art documentaire et de photographies, comprenant alors quelques 350 000 œuvres d’art et 15 million de photographies. Plus tard, elle occupa des postes cadres en gestion de la préservation des documents d'archives et de bibliothèques, et de direction de projets de construction pour des projets tels le centre de préservation de Gatineau qui se mérita en 1997 une médaille du Gouverneur général en architecture.

Lilly Koltun détient baccalauréat ès arts en histoire de l’art (avec mention) de l’Université de Toronto, une maitrise en art européen de la Courtauld Institute of Art, et un doctorat de l’Université St Andrews en Écosse. Sa thèse de doctorat portait sur la photographie canadienne du 20e siècle, un sujet qu’elle explore maintenant d’avantage afin d’en faire une publication. Docteure Koltun a également enseigné comme professeure invitée dans le cadre du programme d'enseignement supérieur de l'Université de la Colombie-Britannique (1985-86), comme chargée de cours et professeur auxiliaire de longue date à l'Université Carleton. Elle a donné de nombreuses conférences sur le plan national et international, a publié divers écrits et agi comme consultante en histoire du portrait et de la photographie, ainsi qu’en médias et gestion de collections. C’est avec plaisir qu’elle est cette année admise au programme de beaux-arts à l'Université d'Ottawa, poursuivant ainsi son désir d’étudier en tant qu’artiste.

 

Leslie McKay
Leslie McKay compte plus de 25 ans d’expérience comme cadre en services financiers dans le secteur de la gestion d'actifs. Leslie revient de l’Europe ou elle occupait le poste de vice-présente et chef de produits chez JPMorgan Asset Management. Avant ceci, elle occupé plusieurs postes élevés chez Fidelity International (Londres, Angleterre), incluant chef de produits et chef de FundsNetworkm, un fonds de commerce pour les supermarchés. Leslie a aussi brièvement travaillé pour la Banque Mondiale (Washington, D.C.), ce qui la mena à déménager en Pologne ou elle était directrice des ventes et du marketing pour une société de gestion en démarrage. Leslie a débuté sa carrière à la Toronto-Dominion en 1987, dans la division qui allait devenir la filiale de gestion d'actifs de la banque.

Depuis son retour à Ottawa en 2008, Leslie a siégé au conseil du Fonds d’emprunt communautaire d’Ottawa, Opération renter au foyer, et plus récemment, comme présidente de l’Encan d’art 2012 de la Galerie d’art d’Ottawa. Elle est aussi membre du comité consultatif de la société Bridgehead.

Leslie a étudié l’économie et la politique à l’Université de Queens, détient une Maîtrise ès arts en relations internationales de la  Fletcher School (Boston) et une Maîtrise en administration des affaires de la London Business School (Londres, Angleterre).

 

Sarah Murray
Sarah Murray est architecte associée au sein de Nicholas Caragianis Architect Inc. à Ottawa. Elle détient un baccalauréat en sciences de l’Université de Guelph et un baccalauréat en architecture de l’Université Carleton. Son travail englobe des projets d’un bout à l’autre du pays, et comprend des petits ajouts sur des édifices résidentiels et d’importants aménagements à usage mixte. Elle est membre de la Ontario Association of Architects, de l’Institut royal d'architecture du Canada, du conseil scolaire Montessori d’Ottawa et est ambassadrice auprès des Femmes en têtes de la Royal. Elle encourage activement les jeunes canadiens à s’investir dans leur architecture, et adore faire du mentorat auprès d’architectes en devenir. Sarah croit que l’individu et la collectivité doit prendre en main l’art et l’architecture, élément crucial, et y contribuer autant pour le bien être de la personne que de la société.

 

Louis Ranger
Louis Ranger détient un baccalauréat en arts de l’Université d’Ottawa et maîtrise en sciences économiques de l’Université de Montréal. Il est entré à la fonction publique du Canada en 1974, et a passé la plus grande partie de sa carrière dans le domaine des transports et des infrastructures publiques. M. Ranger a été sous-ministre fédéral des Transports pendant 7 ans, de 2002 à 2009. Parallèlement, il a été sous-ministre délégué de l'Infrastructure et des Collectivités de 2006 à 2009. Son portefeuille compte 16 corporations de la Couronne (Postes Canada, Commission de la Capitale Nationale, et VIA Rail par exemple) et plus de 40 organisations à gouvernance partagée (comme le Toronto Airport Authority et le Vancouver Port Authority). Il a aussi siégé sur le conseil de la Société canadienne d'hypothèques et de logement de 2002 à 2007. En 2009, M. Ranger reçoit le Prix d'excellence de la fonction publique pour réalisations exceptionnelles et contributions majeures au « développement d'une politique nationale en matière de transport » et pour son leadership pour  « avoir conçu et mis en œuvre le plus vaste programme d'infrastructures publiques de l’histoire du Canada. »  Louis Ranger a pris sa retraite de la fonction publique en juin 2009. Il est présentement directeur de société.

 

Richard Roth
Richard Roth est président de Rotan Capital Inc., une entreprise-conseil spécialisée dans les investissements et les affaires située à Ottawa. Il est également directeur du développement des affaires chez Raymond EMC Enclosures Inc. Auparavant, il occupait le poste de directeur de projets spéciaux chez ArcelorMittal Montréal Inc., affiliée à ArcelorMittal SA, la plus importante entreprise sidérurgique et minière au monde. Il est né à Toronto où il a obtenu son diplôme de droit à la faculté de droit Osgoode Hall en 1990. Il a pratiqué le droit de la finance des entreprises et des valeurs mobilières chez Goodman and Carr, LLP.  En 1996, il s’est installé à Ottawa pour se joindre à l’équipe de propriétaires-gérants de Bakermet Inc., la plus grande entreprise de recyclage de métaux de l’Est ontarien. Il y a occupé le poste de chef de la direction et a négocié, en 2008, la vente de la société à  ArcelorMittal.

Richard est très actif dans la communauté locale. Il a récemment occupé la présidence du conseil de la Ottawa Jewish Community Foundation, après y avoir présidé le comité des investissements. Il a été membre du comité exécutif du conseil d’administration de l’école privée Hillel Academy of Ottawa. M. Roth et sa femme, Dr Riva Levitan, médecin de famille, ont deux enfants.

 

Guillermo Trejo
Guillermo Trejo est un artiste mexicain qui habite à Ottawa. Il a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de la National School of Painting, Sculpture and Engraving de Mexico, avec une spécialisation en arts d'impression. Il déménage au Canada en 2007 et depuis l’expérience de l’immigration et de la distance informe sa pratique. À Ottawa, où il s’implique dans la communauté artistique, il obtient une maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa. Ses œuvres on fait partie d’expositions à la Galerie d’art d’Ottawa, ainsi qu’à la Galerie Saw Gallery et dans d’autres centres d'artistes autogérés au pays.

En 2014, il participe à la Biennale de Québec et est finaliste pour le Prix RBC pour les artistes émergents. Il a été artiste en résidence à Creative Fusion (Cleveland) et lors du Symposium international d'art contemporain de Baie Saint-Paul. Toujours en 2014, Trejo reçoit la bourse pour jeunes artistes mexicain de la FONCA (Fondo Nacional para la Cultura y las Artes, Mexique) et une subvention pour aide à la production artistique du Conseil des arts du Canada. De plus, il a été consultant en recherche au Musée des beaux-arts du Canada. Il enseigne à l’école d’art d’Ottawa (ÉAO) et gère le projet Les éditions de l'ÉAO qui invite des artistes locaux à réaliser des œuvres dans l’atelier de gravure de l’ÉAO.

 

Barbara Uteck, Secrétaire
Née à Toronto,  Barbara Uteck est diplômée d’histoire, avec distinction, de l’Université de Toronto. Elle a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’enseignante dans les écoles publiques du conseil scolaire de North York. En 1970, elle étudie l’histoire de l’art et l’italien au British Institute à Florence en Italie.  À son retour au Canada, Mme Uteck  travaille comme journaliste et publie dans le magazine Flare et le quotidien The Montreal Gazette,  et en 1971 devient réalisatrice pour la radio de CBC. De 1979-86, Mme Utek est chef-réalisatrice pour la radio de CBC dans la ville de Québec. En 1987, Mme Uteck se joint à la fonction publique du gouvernement du Canada dans un poste de haut fonctionnaire. Elle a occupé des postes au sein du ministère de la Consommation et des Corporations, du ministère des Finances, du Bureau du Conseil privé et du ministère des Affaires étrangères ou elle était conseillère en relation fédérales et provinciales pour l'ambassade du Canada à Washington, D.C.

En 2000, Mme Uteck est nommée Secrétaire du gouverneur général du Canada. Elle a travaillé, avec mérites, auprès de deux gouverneurs généraux et fut nommée commandeur de l’Ordre royal de Victoria par Sa Majesté la reine Elizabeth II.

Mme Uteck est parfaitement bilingue (anglais et français). Depuis qu’elle a quitté la fonction publique, Mme Uteck a travaillé comme guide-bénévole au Musée des beaux-arts du Canada, a siégé au conseil d’administration d’Opéra Lyra, au conseil du North Hatley Club et sur le comité de levée de fonds de HIPPY, un programme national d'apprentissage dispensé par la famille pour les milieux de la petite enfance.

 

Andrew Wright
Dans sa pratique artistique, Andrew Wright emprunte aux formes traditionnelles et conceptuelles de l’art. Il utilise la photographie de manière résolument non conventionnelle, rejetant le lyrisme et les visées traditionnelles de la peinture au profit d’une approche exploratoire et évocatrice qu’il dit inspirée du « caractère ontologique des technologies optiques et des systèmes de représentation ». Les œuvres de Wright ont été exposées tant au Canada qu’à l’international; 2016 sera marquée par sa première exposition en solo au R.-U., à la London Gallery West de la University of Westminster. Plus récemment, son travail est compris dans le deuxième numéro du magazine milanais Mould, dont le commissaire est Joan Fontcuberta.

Wright est le gagnant de nombreux prix. En 2010, il obtient une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation pour capture numérique à haute résolution. En 2011, Wright remporte le tout premier Gattuso Prize au festival de photographie Scotiabank CONTACT à Toronto et il est demi-finaliste au Prix Sobey pour les arts en 2007. Il a aussi reçu des subventions du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario, de la Ville d’Ottawa et de la Waterloo Regional Arts Fund. Son travail a été acclamé par les critiques de publications telles que Canadian Art, Border Crossings, le Globe and Mail, le Toronto Star et le magazine Maclean’s.

Andrew Wright est représenté par la galerie Patrick Mikhail à Montréal et Ottawa. Il est professeur agrégé d’arts visuels et directeur du département d’arts visuels de l’Université d’Ottawa.

 

Janet Yale
Depuis 20 ans, Janet Yale fait preuve de leadership tant dans les secteurs privé et public que dans celui des organismes sans but lucratif. Récemment, le 4 juin 2012, elle a été nommée présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite du Canada. De septembre 2010 à novembre 2011, Janet était présidente-directrice générale chez Scouts Canada.

Avant d’entrer en fonction chez Scouts Canada, Janet a occupé divers postes de cadres chez TELUS. De janvier 2009 à juin 2010, elle a siégé en tant que présidente nationale des conseils communautaires de TELUS, ou elle développe et raffine le modèle de philanthropie d’entreprise avant-gardiste et unique  de TELUS. Janet était vice-présidente à la direction, affaires corporatives, de TELUS d’octobre 2003 à janvier 2009, et a dirigé une équipe nationale responsable de politique publique, de réglementation, de relations avec les gouvernements, de législation, de gouvernance d'entreprise et de communications d'entreprise.

Janet a une vaste expérience gouvernementale et dans la réglementation. Elle a agi comme présidente de l'Association canadienne de la télévision par câble et a occupé plusieurs postes de direction chez AT&T Canada, au CRTC et à l’Association des consommateurs du Canada. 

Janet est une membre très active de la communauté d'Ottawa. Elle siège aux conseils de CARE Canada, de la Fondation Trillium de l’Ontario et de la Galerie d’art d’Ottawa. Elle fut la présidente du Centre national des Arts et de Centraide Ottawa\conseil d’administration de Centraide.

Mme Yale est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en économie de l’Université McGill. Elle a été admise au barreau de l’Ontario en avril 1983. En 2005, Janet reçoit le titre d'administratrice de sociétés certifiée octroyée par l'Institut des administrateurs de sociétés, et porte le titre IAS.

Janet a souvent été reconnue pour son engagement communautaire et son leadership. En 2002, elle s’est vu remettre la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. L'Association canadienne des femmes en communications lui a donné le titre de Femme de l'année en 2001. En 2004, 2005 et 2006, le Réseau des femmes exécutives d'Ottawa a nommé Janet Yale au premier rang des femmes d'affaires de l'année (top 100). Elle est intronisée au Temple de la renommée du Réseau des femmes exécutives en 2007. En 2005, Janet est nommée la Femme d'affaires de l'année (sociétés) par le Réseau des femmes d'affaires, et en 2006 elle reçoit le prix 2006 Women Leader of the Year de la Federated Press et 2008, le Prix du bâtisseur communautaire Centraide de l'année.

 

Le maire Jim Watson, observateur spécial